À Dijon, le festival Italiart propose tous ses spectacles en streaming "pour exister"

Il y a pile un an, la deuxième moitié du festival Italiart avait été annulée à cause de l'entrée de la France en confinement en pleine première vague de l'épidémie de Covid-19. En ce mois de mars 2021, les organisateurs d'Italiart, qui se tient jusqu'à la fin du mois, ont fait le voeu de maintenir à tout prix l'intégralité du festival malgré l'épidémie de coronavirus toujours bien présente. "Je pense que c'est très important que le festival ait lieu pour donner du travail à des intermittents du spectacle, pour faire vivre la culture. Nous devons exister, même dans cette période obscure. Nous voulons travailler. C'est notre passion, notre amour", lance Vincenzo Cirillo, le fondateur d'Italiart."On est à l'arrêt depuis presque un an" Pour les artistes à l'affiche, monter sur scène, même devant des sièges vides, permet de se confronter à des conditions proches de l'avant crise sanitaire. "Pour nous, c'est très important car on est à l'arrêt depuis presque un an et on a peu d'occasions d'avoir accès à une salle, à un espace. Les salles sont globalement fermées. C'est assez compliqué de répéter tous ensemble", témoigne Sofie Garcia, soprano. La musicienne qui l'accompagne au luth sur scène, Constance Grard, partage cet avis. "Ce sont des occasions de jouer et de se sentir musicien", confie la luthière. La programmation du festival est disponible sur le site web d'Italiart. Tous les spectacles filmés en direct sont visibles sur la page Facebook de l'événement.