À la Une: deux morts lors des manifestations en Équateur

« Les manifestations s’asphyxient et mettent l’alimentation en danger », titre Expreso. « Mettent l’alimentation en danger », parce que « les prix de divers produits ont augmenté, et certains sont introuvables dans plusieurs provinces » explique le journal.

« S’asphyxient », parce que les forces de sécurité utilisent des lacrymogènes : en Une du journal, des militaires séparés des manifestants par la fumée des gaz. Des gaz aussi utilisés dans l’Université centrale d’Équateur, où des centaines de manifestants s’y sont installés depuis lundi, rapporte El Universo : des hommes, des femmes et des enfants qui étaient en train de danser pour fêter la fête inca de l’Inti Raymi, a dénoncé la Confédération des nationalités indigènes, la Conaie. De son côté, la police a de nouveau affirmé « agir dans le strict respect des droits humains » après la mort d’un manifestant, rapporte Expreso. En tout, deux manifestants ont perdu la vie ce mardi, précise le journal.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles