À la découverte de l'île de la Grenade, modelée par le volcanisme, un jardin d’Éden bleu et or

Antoine, Chanteur, voyageur, photographe et réalisateur
·2 min de lecture

La Grenade, au passé tumultueux

Christophe Colomb fut le premier à apercevoir, en 1498, l’île de la Grenade, tout au sud de la chaîne des Petites Antilles. À partir de 1609, l’île fut disputée, prise et reprise par les Français et les Anglais, jusqu’à ce que le traité de Paris l’attribue finalement à ces derniers en 1783. Ce passé binational a laissé des traces dans les noms de lieux : ils sont très souvent d’origine française, comme celui de la baie de Carénage, sur les bords de laquelle est construite la petite capitale, Saint-George.

Grenade a acquis son indépendance en 1975 et, à partir de 1979, une suite de coups d’État et de prises de pouvoir, conduisant à un rapprochement avec les pays communistes, en particulier Cuba, irritèrent les États-Unis qui débarquèrent en compagnie d’une force armée internationale.

Saint-George, Grand anse Bay. © Antoine, tous droits réservés
Saint-George, Grand anse Bay. © Antoine, tous droits réservés

Une autre catastrophe a frappé l’île de Grenade : en 2004, un cyclone (on parle ici de « hurricane », ou d'ouragan) nommé Ivan frappa de plein fouet l’île, jusque-là réputée être située au sud de la zone à risques : de nombreux bateaux s’y réfugiaient à la saison cyclonique, entre juillet et octobre. Beaucoup furent détruits cette année-là, comme 90 % des constructions de l’île. Aujourd'hui encore, Grenade se reconstruit, mais la joie de vivre résonne dans la musique des steel-bands, et les touristes, moins nombreux, laissent du temps de loisir aux insulaires sur les belles plages de l'île. On trouve de jolis aménagements touristiques dans les baies de la côte sud, comme celui de True Blue Bay.

Forêt vierge, girofle, muscade et chocolat

La plus grande partie de l’île de la Grenade est couverte d’une forêt primaire qui a repris le dessus depuis le passage d’Ivan, avec des forêts, des cascades comme les Annandale Falls, entourées d'une végétation somptueuse. On y découvre une des richesses végétales de l'île, ces curieux petits fruits rouges qui poussent sur des arbres, ce sont des clous de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura