À la Une: début des funérailles des victimes d’Uvalde

« Un plaidoyer pour célébrer la vie, alors que Uvalde fait face à de nombreuses journées de deuil », titre le New York Times. Le journal reprend les mots du révérend Eduardo Morales, lors des funérailles hier mardi 31 mai d’une des victimes, Amerie Jo Garza : « Nous ne sommes pas ici pour célébrer sa mort. Nous sommes ici pour célébrer sa vie ».

Le Houston Chronicle note que des Américains sont venus de tout le pays pour participer aux « rituels de la douleur et du deuil » à Uvalde. Comme David, venu de loin, de l’Ohio : on ne l’aurait pas cru, écrit le journal, « à la vue du cœur rouge qu’il a peint sur une pelouse d’Uvalde, d’où il voyait passer les corbillards en route vers l’église ».

Enquête et polémiques

Confidencial a fait le compte : depuis 2018, 356 ONG, fondations et associations ont été dissoutes. Trinchera de la Noticia rappelle que la crise que traverse le pays depuis 2018 s’est accentuée depuis la réélection l’an dernier de Daniel Ortega, qui a mis ses principaux adversaires en prison.

Un cinquième juge d’instruction pour l’assassinat de Jovenel Moïse


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles