À la Une: le début de la campagne présidentielle au Brésil

« Les deux principaux candidats dans la course au Palacio do Planalto, le président Jair Bolsonaro et l’ancien président Lula, ont choisi des lieux symboliques pour le premier jour de la campagne électorale », écrit O Globo. Bolsonaro se rend à Juiz de Fora, où il a subi une agression au couteau en 2018 ; et il doit prononcer un discours « à l’endroit même où il a été frappé ». Objectif, selon ses alliés : « raviver l’effervescence qui a marqué la course électorale cette année-là », et qui l’a conduit à la victoire. Le candidat de gauche Luis Inacio Lula da Silva a de son côté choisi une usine de São Bernardo do Campo, dans la région ABC Paulista, son berceau politique. Il a aussi prévu « des mobilisations de rue, avec des marches et des drapeaux dans tous les États ». Sachant que selon un sondage en une du site G1, « 77% des personnes interrogées affirment avoir déjà choisi leur candidat ».

Lula en tête des sondages


Lire la suite sur RFI