À la convention citoyenne, Hulot dit vouloir accorder "le bénéfice du doute" à Macron sur l'écologie

1 / 2

À la convention citoyenne, Hulot dit vouloir accorder "le bénéfice du doute" à Macron sur l'écologie

D'après lui, avoir été nommé ministre d'État n'a servi "à rien". "Il aurait fallu un vice-Premier ministre" en charge de la Transition écologique, estime aujourd'hui Nicolas Hulot. Convié ce vendredi au titre d'invité "exceptionnel" de la convention citoyenne sur le climat, l'ancien animateur de télévision a évoqué ses difficultés lorsqu'il était au gouvernement, qu'il dit avoir quitté "avec beaucoup de tristesse". 

Dans l'hémicycle du Conseil économique, social...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi