À ceux qui comparent étoile jaune et pass sanitaire, éduquez-vous, lisez ces livres

·2 min de lecture

Quelques ouvrages à lire, relire ou offrir aux personnes qui ont oublié leurs cours d'histoire. En France, au XXIe siècle, malgré treize années de scolarité obligatoire et l'étude de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah au collège et au lycée, il est possible de croiser des citoyens tellement mal informés, à la culture historique et sociale si lacunaire, qu'ils sont capables de comparer l'imposition du pass sanitaire dans les lieux et transports publics au port de l'étoile jaune et aux camps d'extermination. Raconter l'horreur absolue des mesures antijuives prises en France à partir de 1940, la stigmatisation, les rafles, la séparation des enfants de leurs mères, la persécution, l'extermination, la survie dans la clandestinité, la faim, le froid, la peur, l'horreur, les dénonciations et les menaces, les chantages et la misère, l'angoisse et le désespoir, la torture et la mort quotidiennes dans les camps, tout cela ne peut se faire par un seul et unique récit. Colère et indignation de M. Szwarc, 94 ans, rescapé de la rafle du Vel d’Hiv. Pour rappeler à tous que les amalgames ignobles récents sont insupportables et une honte pour notre république. Je les condamne fermement. pic.twitter.com/HIMZlJEWkW Il faut, pendant qu'on le peut encore, écouter les survivants. Il faut aussi regarder les documentaires. Il faut échanger des souvenirs de famille, des récits passés de génération en génération, parfois tronqués, modifiés ou livrés à regret. Il faut apprendre à l'école les mécanismes officiels et la grande histoire qui ont engendré ces tragédies et parfois, ces périples héroïques. Il faut regarder des fictions, qui donnent un aperçu d'une période qui s'éloigne de nous à toute vitesse. Il faut visiter les lieux de mémoire devenus musées pour transmettre et garder vivante l'étincelle de vie de ceux qui ont... Lire la suite sur Slate.fr.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles