À Cazaux, les évacués de l'incendie retrouvent leurs animaux laissés derrière eux

Autour de Landiras, plus de 14.000 personnes ont dû être évacuées en urgence depuis le début des feux. Ce dimanche, plus de 10.000 hectares ont été ravagés dans tout le département de la Gironde. Mais du côté de La-Teste-de-Buch , la préfecture a tout de même autorisé les habitants de Cazaux à aller récupérer leurs animaux restés dans les maisons ou les appartements.

"J'ai vraiment hâte !"

À Cazaux, environ 4.000 personnes ont dû précipitamment s'en allées, laissant derrière eux, entre-autres, chiens et chats. Escortés par la police, ils ont pu repasser chez eux ce samedi. Lucas, lui, est allé chercher son cochon d'Inde : "Je suis un petit peu en stress parce qu'il faut aller récupérer les animaux en urgence sans savoir dans quel état ils vont être à l'arrivée." Son cochon d'Inde a été laissé dans des conditions d'urgence, lors de l'évacuation de la zone.

Dans la voiture, le jeune homme est pressé de retrouver Flash. "J'ai vraiment hâte." En ouvrant la porte de son logement, Lucas n'a qu'un seul réflexe, se précipiter vers son animal. "On avait oublié de fermer une fenêtre, c'était pas bon pour le cochon d'Inde non plus. On espérait qu'il n'y ait rien, et effectivement, il n'y a pas d'odeur ni de fumée!", s'exclame-t-il soulagé.

 

>> LIRE AUSSI -Cinq conseils pour protéger ses animaux de compagnie de la chaleur

"Ce qui m'inquiète le plus, c'est au niveau de l'eau"

Les Canadairs, eux, tournent toujours autour des habitations, luttant contre les flammes toujours actives ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles