À cause d'erreurs, la Caisse d'allocations familiales a perdu 6 milliards d'euros en 2022

La branche famille de la Sécurité sociale, la Caisse d'allocations familiales (Caf), a enregistré des pertes importantes de près de 6 milliards d'euros en 2022, d'après un rapport de la Cour des comptes, relayé par RMC, le 18 mai 2023. Les comptes de la Caf sont si erronés que la Cour a refusé de les certifier. Cette somme comprend à la fois les montants versés à tort et les paiements manquants destinés aux bénéficiaires. Ces "erreurs" représentent 7,6% du montant total des prestations versées l'année dernière et sont définitivement perdues pour la Sécurité sociale ainsi que pour certains demandeurs du RSA, de la prime d'activité et des aides au logement.

Plusieurs facteurs expliquent ces erreurs. Tout d'abord, le système de prestations de la CAF est extrêmement complexe, ce qui peut engendrer des erreurs de traitement. De plus, les déclarations inexactes des demandeurs de prestations contribuent également à ces erreurs. Par exemple, une demande de RSA peut comporter sept pages de détails sur les revenus salariés nets, y compris les différentes retenues ou saisies, telles que le CEC, le CAE, le CIE ou le Cava. Par ailleurs, une série d'événements tels que la pandémie de Covid-19 et la réforme des aides au logement ont conduit à une multiplication des erreurs.

En outre, la fraude est également un facteur à prendre en considération. La somme des erreurs comptabilisées englobe partiellement le montant estimé de la fraude, qui s'élevait à 2,8 milliards d'euros en 2021 selon la Caisse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En 2022, 26 millions de bagages ont été égarés dans les aéroports
La Cour des comptes alerte sur une vague de départs au sein des forces de l’ordre
France Identité, quelle est cette nouvelle application qui ne passe pas auprès de la SNCF ?
Lutte contre la fraude fiscale : qui peut être épinglé?
La France s'offre 130 blindés pour remplacer ceux fournis à l'Ukraine