À bout de nerfs, une chroniqueuse des Grandes Gueules explose et fond en larmes en évoquant la politique d'Emmanuel Macron (VIDEO)

Pendant toute cette crise sanitaire, les Français ont entendu parler "du monde d'avant" et "du monde d'après". Un nouveau monde annoncé et souhaité, dont la crise aurait permis de repenser notre système économique et revoir les priorités pour une société meilleure. Plus d'un mois après le déconfinement, les Français retrouvent (presque) leur vie normale et tout semble en effet avoir changé... mais dans le mauvais sens ! Les violences explosent, la pollution est de retour, l'économie est en crise... Certains restaurateurs et magasins trop impactés par le confinement sont même obligés de tirer le rideau. Dans les médias, c'est NextRadioTV qui a annoncé une suppression de plusieurs centaines de postes en CDI. Une période de crise qui ce mercredi a fait craquer Fatima Aït Bounoua, chroniqueuse des Grandes Gueules sur RMC.

"Le monde d'après, il est pire !"

Après ses tensions supposées avec son Premier ministre Edouard Philippe et les bourdes récurrentes de Christophe Castaner sur les violences policières, Emmanuel Macron semblerait penser à un remaniement pour les deux dernières années de son quinquennat. Cette volonté de changement semble agacer Fatima Aït Bounoua. "Moi, j'ai l'impression qu'on est dupe d'Emmanuel Macron avec cette idée de remaniement et ça, c'est de la vieille politique, c'est pour prendre de l'espace médiatique. Parce que c'est un remaniement qui va être marketing et politicien", s'explique la chroniqueuse, qui rajoute : "Le monde d'après, il est pire, parce qu'on

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Game of Thrones : George R.R. Martin annonce une bonne nouvelle aux fans
The Resident (saison 2, TF1) : Julian (Jenna Dewan) est-elle vraiment morte ? (SPOILERS)
Résultats du Loto : découvrez le tirage de ce mercredi 24 juin 2020
Millie Bobby Brown (Stranger Things) sollicite ses fans pour une décision capitale (PHOTOS)
Un si grand soleil (spoilers) : le résumé en avance de l'épisode du jeudi 25 juin