Publicité

«Nous sommes à bout!»: manifestations en Israël pour réclamer des élections et la libération des otages

Des rassemblements en soutien aux familles des otages retenus à Gaza et contre le gouvernement israélien ont eu lieu ce samedi à Jérusalem. D’autres actions sont d’ores et déjà prévues.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

« Des élections maintenant », « Nous sommes à bout ! Nous allons mettre tout le pays à feu », ont crié de désespoir les familles des otages retenus à Gaza depuis l’attaque du 7 octobre. Au total, plusieurs milliers de personnes se sont réunies à Tel-Aviv, Jérusalem et dans plusieurs autres villes dans le but de faire monter d’un cran leur combat pour obtenir la libération de leur proche.

Le Premier ministre israélien était directement visé par la foule car c’est Benyamin Netanyahu qui empêche le retour des otages, affirment encore des proches d’otages. « Nous pensons qu’il faut des élections maintenant. Le gouvernement a perdu la confiance du public. Il est responsable de cette guerre. Les sondages le montrent. Et il faut donc retourner aux urnes. C’est clair », estime Efi Shoham, l’un des organisateurs de ces manifestations.

Les manifestants se sont montrés plus déterminés que jamais, bloquant des routes et forçant des barrages de police. Et tout cela à la veille de ce qui promet d’être l’un des plus importants rassemblements contre le gouvernement et pour des élections anticipées.


Lire la suite sur RFI