À Bordeaux, l'entrée en vigueur d'une zone à trafic limité gêne les commerçants

Dans une partie de Bordeaux, la circulation est désormais soumise à quelques conditions supplémentaires : dès ce mardi, une zone à trafic limité et mise en place dans le quartier des Chartrons, au bord de la Garonne. Seuls les résidents, les secours, et les livreurs peuvent désormais y accéder à certains horaires.

Des commerçants dérangés

Ce système fonctionne grâce à une dizaine de bornes enfoncées dans le sol. Dans ce joli quartier des Chartrons, il va falloir désormais badger pour entrer avec son véhicule dans la rue Notre Dame. L'un des professionnels travaillant dans la rue, Ludovic, s'interroge sur l'impact commercial de cette restriction de circulation.

>> LIRE AUSSI - Qu'est-ce qu'une ZFE, une zone à faibles émissions ?

"Certains clients vont passer en voiture et puis vont être attirés par un objet ou un meuble et vont s'arrêter un petit peu plus loin pour peut-être revenir l'acheter. Voilà le seul souci qu'on se pose !", témoigne-t-il au micro d'Europe 1.

"C'est déjà compliqué de circuler"

Les livreurs pourront se présenter, de 7 heures à 11 heures, ce qui pose également question. Emma tient une boutique de décoration intérieure : "11 heures du matin, c'est un peu compliqué parce qu'on a une cinquantaine de livreurs différents. Ils doivent s'arranger entre 8 heures et 11 heures pour tout nous livrer. C'est pratiquement impossible", explique-t-elle.

>> LIRE AUSSI - Journée sans voiture à Paris : un avant-goût de la future zone à trafic limité ?

Elodie habi...


Lire la suite sur Europe1