À la Une: Biden choisit l’offensive, Trump est sur la défensive

·3 min de lecture

La campagne électorale entre dans sa dernière ligne droite, avec des meetings qui s’enchainent. Leur choix dit long sur la stratégie des deux candidats. C’est une analyse à lire dans le Washington Post. En regardant de près l’agenda électoral des deux candidats, le journal estime que Donald Trump a choisi une stratégie défensive. À quelques exceptions près, il concentre ses réunions dans les États qui lui sont plus au moins acquis. Comme si son équipe avait renoncé à la possibilité d’élargir l’électorat. Le Washington Post cite la Caroline du Nord, que le président sortant a visité sept fois depuis la convention républicaine en août dernier. C’est un État qui ne devrait pas lui causer trop de soucis, remarque un politologue interrogé par le journal.

De son côté, Joe Biden, fort de son avantage dans les sondages, a choisi une approche plus offensive. C’est pour cela qu’il se rendra en fin de semaine dans l’Iowa, un État que son rival avait emporté en 2016 avec 10 points d'avance. Cette analyse du Washington Post est partagée par le New York Times, qui résume les deux stratégies en une phrase : alors que Joe Biden tente d'élargir son soutien, Donald Trump s’adresse exclusivement à sa base électorale.

Nouvelle soirée de manifestations à Philadelphie

Le rassemblement en hommage à Walter Wallace Junior, un afro-américain de 27 ans tué par la police lundi dernier, a débuté de manière pacifique, écrit le journal local The Inquirer. La police est intervenue lorsque environ 300 personnes ont commencé à marcher en direction d’un commissariat de police, précise le quotidien. Les pillages ont eu lieu ensuite dans la partie nord de la ville, un supermarché Walmart a été entre autres pris pour cible.

La colère des habitants s’est déclenchée lundi après la mort du jeune Walter Wallace Junior, abattu par deux policiers en pleine rue comme témoigne une vidéo qui circule depuis sur les réseaux sociaux. L’homme qui était armé d’un couteau souffrait de troubles bipolaires, un handicap connu de la police, selon The Inquirer. « Ce qui est particulièrement choquant », explique une militante pour les droits des Afro-Américains, c’est que tout le monde a vu comment Walter Wallace Jr a été tué devant sa mère. Une autre femme qui a participé à la manifestation dit craindre que son fils, également Afro-Américain et souffrant des troubles bipolaires, puisse être lui aussi tuée par la police. Un autre participant a mis en garde contre une exploitation politique de ce drame, en ajoutant : « De toute façon que ce soit Biden ou d’autres candidats, personne ne s’occupe de nous ».

Les Cubains bientôt privés de Western Union

Le groupe américain de transfert d'argent fermera ses bureaux à Cuba dans un mois, suite à des nouvelles sanctions prises par Washington. Le gouvernement américain a interdit à Western Union de travailler avec Fincimex, la société financière cubaine détenue par les militaires. Dans un communiqué publié sur le site du ministère des Affaires étrangères, Fincimex critique la décision qui, je cite, souligne « le cynisme, le mépris du peuple cubain et l'opportunisme du gouvernement américain ». La sanction entrera en vigueur le 27 novembre prochain. Contactée par le site d’information cubain 14ymedio, l’une des plus de 400 agences de Western Union explique qu’elle n’a pas encore reçu d’instructions particulières et que le bureau restera opérationnel jusqu’à fin novembre.

L’argent envoyé via Western Union par leurs proches vivant à l’étranger représente une source de revenue très importante pour les familles cubaine. Plusieurs milliards de dollars arrivent ainsi à Cuba tous les ans, par le biais d'un système géré par les autorités cubaines. D’après un expert qui s’exprime sur le site 14ymedio, le gouvernement cubain utilise une partie de cet argent pour des projets immobiliers sur l’île. Et Emilio Morales de Havana Consulting Group d’ajouter : « Comment expliquer que les militaires ont construit 57 hôtels en deux ans. D’où sort l’argent pour ces investissements si le tourisme génère à peine 2,4 Milliards de dollars ?... ».