À Berlin, un sommet mondial de la santé pour dresser un premier bilan de la pandémie

·1 min de lecture

6.000 participants et 300 intervenants en présentiel ou en distanciel. Ce sommet international est sans doute le plus important du moment, souligne la presse allemande dimanche. Jusqu'à mardi, 72 tables rondes vont permettre aux médecins du monde entier, mais aussi aux acteurs de la politique et de l'économie de la santé, d'échanger sur de nombreux sujets. Et pas seulement le Covid-19. Un éclairage sur les problèmes d'obstétrique au niveau mondial est notamment prévu. Le sommet sera également l'occasion de faire un premier bilan de la gestion de la pandémie de coronavirus et d'en tirer les premières conséquences, depuis l'étape du dépistage jusqu'à celle de la vaccination.

 

>> À RÉÉCOUTER - Sommet mondial de la santé :"Aujourd'hui la priorité c'est de vacciner largement les pays qui n'ont pas accès au vaccin" explique Benjamin Davido

La santé au cœur de la présidente française de l'UE

Ce sommet est placé sous le haut patronat d'Angela Merkel, d’Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, et d'Emmanuel Macron. Pour le président français, il est important de répondre de façon collective aux défis de santé afin de niveler les inégalités dans les accès aux traitements. En amont de ce sommet, il annonce que la santé sera l'un des dossiers forts de la présidence française de l'Union européenne, qui commence le 1er janvier prochain.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles