À Bali, cette vidéo de touristes dans un temple n'a pas du tout fait rire la population

Bénédicte Magnier
Le couple d'instagrameurs tchèques a présenté ses excuses quelques jours après l'incident.

INTERNATIONAL - Les touristes n’ont plus le vent en poupe à Bali, alors que les incivilités se multiplient aussi vite que le nombre de visiteurs. Au début du mois d’août, c’est un couple d’instagrameurs tchèques qui a mis en colère les autorités.

Le 9 août, Sabina Dolezalova et Zdenek Slouka visitent le temple Beji à Bali. Filmés par une troisième personne, ils commencent à jouer avec de l’eau, et Zdenek finit même par mouiller les fesses de Sabina avec cette eau, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Or, non seulement le temple Beji est un lieu sacré, mais l’eau est bénite. Ces images sont postées dans les “stories” des instagrameurs et repérées par des Balinais, scandalisés de ce comportement irrespectueux. Le 11 août, un sénateur de l’île, Arya Wedakarna, s’empare même de l’affaire en postant la vidéo sur son propre compte Instagram.

Devant le tollé provoqué par leurs images, Sabina et Zdenek présentent leurs excuses dans une vidéo, affirmant qu’ils ne connaissaient pas le caractère sacré du lieu. Ce message a aussi été relayé par le sénateur Arya Wedakarna.

Le manager de Sabina a aussi déclaré que la jeune femme, compétitrice de fitness, aurait fait un don financier au village pour exprimer ses regrets. 

Sur Twitter, un journaliste de Libération rapporte d’ailleurs plusieurs faits récents expliquant la montée des tensions entre les touristes et la population locale, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Un Australien en état d’ébriété a ainsi été filmé en train de renverser un motard circulant sur un scooter. Il y a quelques mois, en mars, un Russe a aussi essayé de faire passer un orang-outang...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post