À Bali, Joe Biden et Xi Jinping à la recherche de la «bonne voie»

AFP - SAUL LOEB

En Indonésie, à partir du mardi 15 novembre, les pays riches et les grandes économies émergentes se retrouvent pour le sommet du G20, la première rencontre en présentiel depuis la pandémie de Covid-19. Les dirigeants ont un programme chargé au moment où l’économie mondiale tangue sous la pression de l’inflation, des crises énergétiques et alimentaires, largement alimentées par la guerre en Ukraine. Et ce qui retient l’attention, c'est surtout la rencontre entre les présidents américain et chinois.

Les deux hommes se voient pour la première fois depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche il y a bientôt deux ans. Et les deux présidents arrivent tous les deux renforcés dans leurs fonctions : Joe Biden après la bonne résistance des démocrates aux élections de mi-mandat aux États-Unis et Xi Jinping en obtenant sa reconduction à la tête du parti et de l'État lors du XXe Congrès du PCC. Déjà mal en point sous la présidence Trump, les relations entre les deux pays n’ont fait que se dégrader depuis. Et cette première rencontre sera l’occasion de mettre à plat les contentieux.

À lire aussi: La patronne du FMI met en garde contre les conséquences de la rivalité américano-chinoise


Lire la suite sur RFI