"À Béziers, il n'y a pas la plage !" : Édouard Baer corrige en direct le bulletin météo de "Télématin"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Clin d'oeil. On ne la fait pas à Edouard Baer. Ce matin, le comédien était l'invité de "Télématin" pour assurer la promotion de sa pièce "Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce" au théâtre Antoine à Paris. Avant d'être interrogé par Thomas Sotto et Julia Vignali, Edouard Baer a assisté au bulletin météo de Valérie Maurice. Et ce dernier l'a interpellé.

La présentatrice météo a évoqué la situation dans l'Hérault où, alors qu'une canicule est attendue cette semaine, il a plu aujourd'hui. A l'appui de ses dires, Valérie Maurice a présenté plusieurs photos, dont une prise supposément de Béziers, sur laquelle on pouvait voir une plage sous la pluie.

"C'est Valras-Plage !"

A la fin de la chronique, Thomas Sotto a tenu à corriger : "Petit correctif : la photo, il paraît que ce n'était pas Béziers". Et Édouard Baer de réagir bruyamment: "Bah voilà ! À Béziers, il n'y a pas la plage ! J'étais indigné", a-t-il lancé en surjouant le scandalisé. Et d'ajouter. : "On était là, dans un état de colère. J'avais envie de voter pour le contraire de ce que j'ai voté hier !", a-t-il ajouté avec humour.

"C'est Valras-Plage (une autre commune de l'Hérault, ndlr) !", a finalement admis Valérie Maurice en rigolant. Quelques instants plus tard, Edouard Baer a précisé connaître Béziers grâce à ses tournées au théâtre. "On était en tournée. On a joué à Béziers. Il y a un théâtre formidable...

Lire la suite


À lire aussi

Yves Calvi (RTL) : "Un journaliste doit répondre présent dans ces moments-là"
Clémentine Autain découvre en direct sur franceinfo une mesure de Jean-Luc Mélenchon
Lilian Thuram règle ses comptes avec Karine Le Marchand en direct sur Canal+

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles