À Arles, retour sur la fouille et l’étude de la maison de la Harpiste

La fouille programmée, le travail de terrain Entre 2014 et 2017 une opération archéologique programmée intégrant l'étude des peintures est mise en place sous la direction du musée départemental Arles antique avec le partenariat de l'Inrap. Qualifiées d'indispensables par la commission interrégionale de la recherche archéologique, les fouilles livrent des résultats au-delà des espérances de l'équipe, bien que la maison de la Harpiste ne soit fouillée que sur une surface limitée (105 m2). Le remblai scellant cette maison est plus riche d'enseignements qu'escompté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles