À Angoulême 2020, Emmanuel Guibert remporte le Grand prix

Le HuffPost avec AFP
Le dessinateur Emmanuel Guibert, ici en janvier 2018, a remporté le Grand prix du festival d'Angoulême 2020.

FESTIVAL D’ANGOULÊME - Le Grand prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (Fibd), qui récompense chaque année un auteur pour l’ensemble de son œuvre, a été décerné ce mercredi 29 janvier au Français Emmanuel Guibert.

Le Grand prix de la ville d’Angoulême, décerné à la veille de l’ouverture de la 47e édition du festival de BD, est une des plus hautes distinctions pour un auteur de bande dessinée. Ce prix est attribué à l’issue d’un vote de la communauté des auteurs professionnels de bande dessinée publiés en français, quelle que soit leur nationalité.

Le scénariste d’Ariol et auteur de Sardine de l’espace succède à la Japonaise Rumiko Takahashi, récompensée l’année dernière.

Finaliste pour la troisième année consécutive, Emmanuel Guibert, 56 ans, était en lice face à l’Américain Chris Ware (également finaliste en 2018 et 2019) et la Française Catherine Meurisse, dessinatrice à Charlie Hebdo, qui vient d’être nommée à l’Académie des Beaux-Arts. La dessinatrice fait l’objet d’une grande exposition au festival d’Angoulême. Cette expo, “Catherine Meurisse, chemin de traverse”, est prévue jusqu’au 1er mars.

Un auteur prolifique

Créateur de La guerre d’Alan, une série inspirée des souvenirs de son ami et ancien soldat américain Alan Ingram Cope, Emmanuel Guibert est également l’auteur de la série Le photographe (Dupuis, 2003-2006), inspirée de...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post