À Angers, des tout-petits en stage intensif pour lutter contre la paralysie cérébrale

Ils s'appellent Reyan, Mayline, Aylane, ils ont autour de 4 ans et sont atteints de paralysie cérébrale, première cause de handicap moteur chez l'enfant. S'habiller, se brosser les dents, marcher... Pour eux, ces petits gestes du quotidien n'ont rien d'évident. Pendant deux semaines, ces enfants ont suivi un stage intensif à l'hôpital d'Angers, une nouveauté dans le paysage de la rééducation qui concerne 17 millions de personnes dans le monde.