À Agen, des composteurs dans les résidences pour valoriser les déchets organiques

Que faire de ses déchets organiques quand on habite en appartement ? À Agen, la municipalité a installé des composteurs dans les résidences collectives. De nombreux résidents ont désormais à leur disposition des “bio-seaux” et des bacs collectifs. Une initiative indispensable alors que les déchets organiques, les déchets de table et les déchets de jardin représentent "30% de notre poubelle d’ordures ménagères", selon Christelle Vidal, ambassadrice du tri à l'Agglomération d'Agen. Thérèse, une habitante, est ravie : “Ça m’évite de les mettre [les déchets organiques] dans les poubelles et les poubelles sont réduites”. Depuis l’installation des premiers bacs dans sa résidence il y a un an et demi, le bilan est très positif. “On est sur du 3,6 tonnes de réduction des déchets”, déclare David Arlabosse, l’initiateur du projet. Un bilan positif pour la planète et pour le lien social Un beau geste pour la planète, mais qui est aussi très utile pour la municipalité : épluchures et restes de produits végétaux sont recyclés en un engrais destiné à valoriser les espaces verts de la ville. Le projet est également une réussite en termes de lien social, comme l’explique David Arlabosse : “On est passés d’une résidence où les gens se parlaient peu à une résidence où tous les gens se parlent. On partage des moments, par exemple avec des apéros compost”. À l’horizon 2023, tous les biodéchets devront être triés à la source. Il vous reste donc moins de trois ans pour vous familiariser avec l’art du compostage.