À 92 ans, Georgia Holt, la maman de Cher, est très "MeToo"

Jade Toussay
Cher et sa maman Georgia Holt lors d'une interview en avril 2013.

ETATS-UNIS - Alors que la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour Suprême semble vaciller, Donald Trump a mis en doute les accusations de Christine Blasey Ford, qu'il juge trop tardives pour être vraies. Un argument qui a fait bondir des milliers d'Américaines, dont la chanteuse Cher qui décidé de partager l'histoire de sa mère pour protester.

"L'an dernier, ma mère m'a raconté que Paul, un ami de la famille, l'avait violé il y a 54 ans. Il l'avait déposée à la maison, mais la maison était plongée dans le noir, et elle avait peur. Il lui a dit "Georgia, je vais entrer, te montrer que tu es en sécurité." Il l'a jetée sur le canapé et l'a violée. Après, elle a pleuré mais elle ne voulait pas que nous soyons au courant. Il lui a fallu 54 ans", a raconté Cher sur Twitter, après avoir "demandé la permission" à la principale intéressée, sa mère Georgia Holt.