À 81 ans, il habite une (minuscule) cabane nichée au cœur de la forêt de Brocéliande

BRUT Media (capture d'écran)

IN DA HOOD - Brut, partenaire de « 20 Minutes », rencontre un « reclus » ouvert au monde

Après avoir travaillé dans des fermes, à l’usine ou dans les premières coopératives bio de Bretagne, Alexis Robert s’est retiré dans un écolieu qu’il a lui-même créé en forêt de Brocéliande : « C’est une kerterre qui a été construite il y a à peu près 12-15 ans. C’est une petite maison ronde de 10 mètres carrés, faite de paille, de terre, de chaux et de chanvre, avec un toit végétal. Ça faisait 60 ans que je rêvais de vivre dans une maison ronde, eh bien ça y est ! », se réjouit l’octogénaire.

« Je vis beaucoup avec le rythme de la nature »

« Je suis heureux dans ma cabane. C’est la simplicité. Je n’ai pas l’eau ni l’électricité. Enfin, l’électricité, j’en ai un petit peu quand même avec une batterie, mais parfois, elle est vide, eh bien ça ne fait rien ! Je vis beaucoup avec le rythme de la nature. Donc en ce moment, je me couche à 20 heures. Alors que l’été, je ne me couche que vers 22h30 ! ».

NOTRE DOSSIER « FORÊT »

Si Alexis vit loin du tumulte de la ville, il n’en est, pour autant, pas frappé de solitude puisque près de 2.000 curieux lui rendent visite chaque année. Dans son écolieu, il accueille tout le monde, sans jugement : « Je reçois beaucoup de personnes SDF, mais ça arrive aussi que je reçoive des PDG ! C’est peut-être ce qui me rend le plus heureux, de pouvoir pa(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bretagne : « Ne la cherchez pas ! »… Une louve domestiquée en cavale dans la forêt de Brocéliande
Bretagne : Meurtrie par un incendie, la forêt de Brocéliande retrouve ses visiteurs (et ses elfes)
Bretagne : Gryffondor ou Serpentard ? Un gîte inspiré de l’univers d’Harry Potter ouvre ses portes