À 7 ans, il partage son quotidien de non voyant sur TikTok

Yamina et son fils Souleymen sur BFMTV le 20 janvier 2023 - BFMTV
Yamina et son fils Souleymen sur BFMTV le 20 janvier 2023 - BFMTV

"Bonjour je m'appelle Souleymen, je suis aveugle". Sur sa chaîne Tiktok, ce petit garçon de 7 ans et sa maman Yamina racontent le quotidien de non-voyant de Souleymen, entre les devoirs en braille et les activités sportives. Sa page a commencé à cumuler des centaines de milliers de vues en octobre dernier, après la publication d'une vidéo dans laquelle l'enfant s'adresse aux personnes promenant leurs chiens.

"Bonjour je m'appelle Souleymen je suis aveugle", commence-t-il, "Aux maîtres de chiens, j'aimerais que vous ramassiez vos crottes de chien parce que c'est très désagréable de marcher dessus", lance l'enfant.

Avec son compte Tiktok, mère et fils veulent "montrer que malgré le handicap on peut quand même réussir à faire plein de choses, on peut être passionné, avoir des activités, que l'un n'empêche pas l'autre", déclare Yamina à BFMTV. "Certes c'est plus compliqué, il faut adapter, mais ce n'est pas impossible."

Un glaucome congénital

Dans les différents clips postés sur sa page, Souleymen explique ainsi comment il utilise une tablette sans voir, comment il fait ses devoirs en braille mais aussi comment il pratique l'escalade, la natation ou encore le cécifoot (football sans la vue).

À l'école, il est aidé par deux AESH (Accompagnant des élèves en situation de handicap), une le matin, une l'après-midi. "Elles lui adaptent son travail, elles l'aident", raconte sa maman dans une des vidéos publiées en ligne. "Il a aussi des enseignantes en braille qui lui adaptent tout le travail en braille, donc il lit et il écrit le braille."

Dans une vidéo, sa mère explique que le petit garçon souffre d'un glaucome congénital aux deux yeux. Il s'agit d'une "maladie rare", explique l'Assurance Maladie. En octobre 2021, Souleymen a dû être énucluéé de l'oeil gauche, "donc ils lui ont retiré l'oeil gauche et à l'heure actuelle il porte une prothèse", explique Yamina.

Souleymen a subi plus d'une trentaine d'opérations depuis sa naissance. Aujourd'hui il perçoit un tout petit peu la lumière avec son oeil droit, notamment les différences entre le jour et la nuit.

Article original publié sur BFMTV.com