À 3 m de distance, une personne non vaccinée et sans masque est sûre à 90 % d'attraper la Covid-19 en 5 mn !

·2 min de lecture

Deux personnes discutent sans masque, mais en gardant leur distance. L'une d'entre elles est infectée par le SARS-CoV-2. Dans 9 cas sur 10, son interlocuteur sera lui aussi contaminé au bout de cinq minutes seulement. C'est la conclusion d'une étude du Max Planck Institute for Dynamics and Self-Organisation qui a calculé le risque maximal d'être infecté dans plusieurs situations impliquant deux personnes face à face, dont une contaminée, qui porte un masque ou non.

Eberhard Bodenschatz, le directeur du Max Planck Institute for Dynamics and Self-Organisation le confesse, il ne s'attendait pas qu'« à une distance de plusieurs mètres, il faudrait si peu de temps pour que la dose infectieuse soit inhalée depuis la respiration d'un porteur du virus ». En effet, dans l'un des scénarios testés par lui et son équipe, où un infecté discute avec un non-infecté en respectant une distance de trois mètres mais sans masque, il ne faut que cinq minutes pour que le coronavirus passe de l'un à l'autre.

Comment les masques protègent contre la Covid-19. © Max Planck Institute for Dynamics and Self-Organisation

Les masques, une barrière efficace contre le coronavirus

Trois autres scénarios ont été testés : les deux interlocuteurs portent un masque chirurgical ou FFP2, et l'interlocuteur infecté par le SARS-CoV-2 n'en porte pas mais son vis-à-vis oui (chirurgical ou FFP2). Autre détail, la personne infectée est bavarde. Lorsque les deux personnes portent un masque chirurgical, le risque maximal d'être infecté par le coronavirus est de 30 % au bout d'une heure. Dans les mêmes conditions, ce risque maximal n'est que de 0,4 % si les deux personnes portent un masque FFP2. Si la personne non infectée est seule à être protégée par un masque chirurgical et placée à environ 1,5 mètre de l'autre, le risque maximal d'être infecté est de 90 % après 30 minutes de discussion. Et de 20 % au bout d'une heure pour un masque FFP2. La façon dont le masque est porté influe aussi la probabilité d'être...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles