À la Une: aux États-Unis, une commission pour enquêter sur le 6 janvier

·5 min de lecture

Deux jours après l’acquittement Donald Trump, les événements du 6 janvier au Capitole continuent d’agiter la sphère politique aux États-Unis. Ce lundi 15 février, la cheffe de la majorité démocrate à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a annoncé la future création d’une commission indépendante, nous apprend le Washington Post. Elle sera chargée d’enquêter sur ce qui a conduit une foule à prendre d'assaut le temple de la démocratie américaine. Une commission similaire à celle qui a étudié les attentats du 11 septembre 2001 durant quinze mois, détaille le Washington Post. Une initiative qui aurait le soutien d’une partie des élus républicains, explique le quotidien. Même le sénateur républicain Lindsey Graham, qui a voté en faveur de l’acquittement de Trump, y est favorable. De nombreuses questions restent sans réponse et les élus espèrent qu’avec cette commission, toute la lumière sera faite.

Vague de froid sans précédent aux États-Unis

Une tempête hivernale qui touche vingt-cinq États et qui a déjà fait plusieurs victimes, annonce USA Today, dix, selon l’AFP. « Plus de cent-cinquante millions d'Américains vivent dans un endroit où des avis de grand froid, de pluie verglaçante ou des plans de vigilance tempête de neige ont été mis en place » a annoncé ce mardi 16 février le NWS, le service météorologique national. Une tempête qui s’étend sur plus de trois mille kilomètres, allant du Texas au Maine. A l’heure actuelle, plus de quatre millions de Texans sont sans électricité. Des centaines de records locaux de températures négatives ont été battus, détaille également le quotidien.

Une tempête qui pose également des problèmes de logistiques dans la campagne de vaccination, explique dans un autre article USA Today. Des problèmes en terme d’acheminement (surtout pour la Floride et le Texas), mais également des problèmes de conservation à cause des coupures de courant, sachant que les vaccins doivent être conservés à très basse température. Une situation qui risque de durer puisque ce froid polaire devrait se prolonger encore quelques jours prévient le journal.

Cinq millions de Mexicains sans courant

« Mega Apagón », titre une grande partie de la presse mexicaine ce mardi 16 février. Depuis, plus de vingt-quatre heures d’énormes coupures de courant touchent le nord du pays. Des coupures qui risquent encore de durer, prévient le Centre national mexicain de contrôle de l’énergie dans les pages d’El Universal. Ces coupures touchent principalement le nord du pays, mais même la ville de Puebla est concernée. Selon la commission fédérale de l’électricité, ces coupures sont principalement dues à une augmentation de la demande d’énergie aux États-Unis, sachant que les deux pays sont interconnectés en ce qui concerne l’électricité et le gaz, détaille Milenio. Les autorités espèrent un retour rapide à la normale. À l’heure actuelle, 55% des foyers concernés ont de nouveau du courant toujours selon Milenio.

La Colombie reçoit ses premières doses de vaccin

Un pays qui peut respirer, mais qui ne va pas pour autant célébrer cette annonce, explique en Une El Espectador. Hier, cinquante mille doses du vaccin développé par Pfizer/BioNtech ont été livrées et reçues avec les honneurs puisque le président Ivan Duque et tout un parterre de responsables officiels étaient présents sur le tarmac. Discours, musique, drapeaux, le tout suivi par les chaînes de télévision détaille le quotidien. « Un moment historique », selon le président colombien. El Espectador tempère cet enthousiasme : ce ne sont pas les vaccins qui vont sauver des vies, mais la campagne de vaccination massive qui doit être mise en place. Et là, la Colombie a du retard, estime le journal qui compare notamment la campagne de vaccination menée tambour battant au Chili avec la lenteur constatée en Colombie.

Selon El Tiempo, c’est une infirmière, Verónica Luz Machado Torres, qui sera ce mercredi 17 février la première personne vaccinée en Colombie. D’après le plan mis en place par les autorités, l’objectif est de vacciner trente-cinq millions de Colombiens d’ici la fin de l’année, c’est-à-dire 70% de la population. Le déploiement de cette campagne va être progressif, selon Ivan Duque. Par exemple Bogota et Medellin ne débuteront que jeudi leur campagne de vaccination. Des congélateurs à ultra basse température ont été déployés sur l’ensemble du territoire et comme dans de nombreux autres pays, ce sont les personnels de santé qui seront les premiers vaccinés. Une application va également être mise en place, annonce Semana, ce qui permettra aux Colombiens de savoir quand ils pourront recevoir une première dose du vaccin.

Disparition de Johnny Pacheco, père de la salsa

Musicien, compositeur et producteur, Johnny Pacheco, qui était né en 1935 en République dominicaine, est décédé à l’âge de quatre-vingt-cinq ans ce lundi à New York. C’est lui qui avait notamment fondé le label Fania Records. Une maison de disque qui a permis à la salsa de prendre toute sa dimension, détaille le New York Times et qui a permis à des stars telles que Celia Cruz, Willy Colon ou encore Ruben Blades de briller. Flûtiste et percussionniste hors-pair, il est à l’origine du super groupe « Fania All Stars ». « Merci pour votre héritage », peut-on lire dans les pages du quotidien dominicain Diario Libre ce mardi, qui détaille les nombreux hommages qui lui ont été rendus après l’annonce de son décès car, comme le rappelle El Listin Diario, Johnny Pacheco est certainement à l’origine du développement de la musique latino dans le monde.